Le soufflet semble retomber pour Citroën

citroen

Coup de gueule : la montée en gamme assez spectaculaire engagée ces dernières années, notamment avec le lancement de la gamme DS, donne des signes d’épuisement. Pour preuve certaines communications récentes, indignes d’une marque haut de gamme, avec des visuels confus et trop chargés.

Les difficultés économiques du constructeur sur le marché français font à l’évidence resurgir les vieux démons : prix et discours promotionnels.
Citroën a toujours été velléitaire, et a avancé par à-coups. Un peu comme Renault d’ailleurs. Et souvent tous les deux avec des cycles inversés.
Quand le luxe n’est pas dans les gênes… Chassez le naturel, il revient au galop. N’est pas Mini (BMW) qui veut. Dommage.