GoPro, première mégabrand de la génération réseaux sociaux ?

GoPro

En quelques années seulement, GoPro est devenue l’accessoire privilégié des héros du quotidien. Adepte du marketing communautaire, la marque utilise les vidéos fournies par ses clients pour ses communications. Cotée en bourse et leader sur le marché des minicaméras embarquées, la société GoPro frôle le milliard de dollars de chiffre d’affaires et est devenue une marque d’électronique grand public incontournable.

GoPro be a hero

En 2001, alors qu’il est au chômage et qu’il s’adonne à sa passion, le surf, Nick Woodman conçoit les premiers prototypes d’un nouveau type de caméra dans le but de filmer ses exploits. Il a alors l’idée de créer une caméra miniature et étanche qu’il pourrait fixer sur sa planche de surf et qui serait à même de retranscrire les sensations éprouvées.

nick woodman

Nick Woodman, le créateur de la GoPro

En 2005, il fonde la société Woodman Labs et commence à commercialiser les premières GoPro, des caméras antichocs, capables de filmer dans des conditions intenses. Parallèlement, il distribue gratuitement des caméras à certains amateurs aguerris et sportifs reconnus pour qu’ils la testent.

Très vite, de nombreux pratiquants et fans de sports extrêmes s’approprient la GoPro et postent leurs exploits sur les sites de partage de vidéos.

Grâce au bouche à oreille et à la viralité offerte par les sites comme YouTube, la caméra connaît vite un beau succès et attire les investisseurs (en 2011 plusieurs sociétés de capital risque investissent dans la marque). Aujourd’hui, Nick Woodman revendique 80 % de parts de marché en Europe et en Amérique.

En 2012, GoPro a déjà vendu plus de 3 millions de caméras. Celles-ci sont désormais devenues indispensables à tout amateur ou pratiquant de sports qui souhaiterait filmer ses exploits. Si la première cible visée par l’entreprise était les surfeurs, Nick Woodman s’est très vite rendu compte que l’intérêt des consommateurs pour sa caméra allait bien au-delà des seuls pratiquants de sports extrêmes. La marque cible désormais plus largement les 16-34ans friands de sensations fortes, d’originalité et bénéficiant d’un fort pouvoir d’achat ; et opte pour une communication intelligemment orientée majoritairement vers le web et les réseaux sociaux.

GoPro hero fans

L’utilisateur GoPro est placé au centre de la stratégie de communication dont il devient le premier vecteur en partageant ses vidéos personnelles. Les community managers de la marque, qui compte 1 million de followers sur Twitter et 8 millions de fans facebook, ont pris l’habitude de relayer les vidéos les plus impressionnantes de leurs fans, créant ainsi un véritable esprit de compétition et transformant le consommateur en messager de la marque dont la signature, « Be a Hero », est devenu un cri de ralliement. GoPro a su mettre en place un marketing communautaire très efficace et les clients, devenus ambassadeurs, n’hésitent pas à envoyer leurs propres vidéos afin qu’elles servent de publicités pour la marque.

GoPro jump
GoPro surf

Celle-ci se fait également de plus en plus présente sur les événements sportifs et met en place de nombreux partenariats, le plus célèbre d’entre eux restant celui mis en place avec la boisson énergisante RedBull (Redbull Stratos) dont GoPro partage les valeurs : le saut de Felix Baumgartner filmé avec une GoPro a été vu par plus de 33 millions de personnes sur YouTube.

Dans le même temps, GoPro continue de sponsoriser de grands sportifs comme les championnes de ski olympique Lindsey Vonn et Julia Mancuso qui diffusent régulièrement des vidéos de leurs entrainements et des interviews sur leurs comptes Instagram.

Pour promouvoir la Hero3+, la nouvelle version de sa GoPro, l’entreprise a continué d’opter pour cette stratégie qui, associée à la viralité d’internet, donne de très bons résultats : la vidéo « Fireman saves Kitten » montrant un pompier sauvant un chaton d’une maison en flammes a totalisé plus de 23 millions de vues (16 millions réalisées seulement une semaine après sa première diffusion) et engendré des dizaines de milliers de réactions positives.

Alors qu’elle a multiplié son chiffre d’affaires par deux entre les versions Hero2 et Hero3 de sa caméra, la marque américaine lance la GoPro Hero4 ce 5 octobre 2014, un an seulement après la sortie du dernier modèle. Malgré des améliorations limitées (meilleur processeur, écran tactile), l’annonce a fait grand bruit d’autant plus que la GoPro a publié une vidéo de présentation époustouflante (à regarder en 4K sur Youtube).

Pour une marque qui trouve son origine dans le surf, force est de constater qu’elle maitrise encore mieux cette activité sur la toile que dans l’océan. GoPro est peut-être la première mégabrand de la génération réseaux sociaux.