L’univers bancaire fait sa mue

univers_bancaire

L’univers bancaire tente de soigner son image, à l’instar de Mastercard et Fortuneo aux identités récemment toilettées, ou de la Caisse d’Epargne et du Crédit Agricole aux promesses de marques renouvelées. 

logos_mastercard_fortuneo

Fondé sous le nom d’Interbank en 1966, rebaptisé Master Charge en 1968, puis MasterCard en 1979, le géant américain du crédit a lifté en 2016 son logo inchangé depuis 20 ans.

evolution_logo_mastercard

La typographie sort désormais du pictogramme et intervient davantage comme une signature, que le logo soit en format vertical ou horizontal. La modernisation passe aussi par une fonte géométrique (FF Mark) noire, de graisse moyenne, et entièrement en minuscules, comme le veut la tendance «post-2.0».

logo_mastercard

Et si le contour du pictogramme reste le même, l’intersection des ronds rouge et jaune, autrefois constituée de lignes horizontales, adopte aujourd’hui le mode «fusion» et devient simplement orange, sans lignes ni texture.

ancien_logo_fortuneo

Ancien logo Fortuneo

nouveau_logo_fortuneo

Nouveau logo Fortuneo

Fortuneo suit la même tendance (typo en minuscules, simplification et allégement des signes) tout en conservant les fondamentaux (le personnage au chapeau et la couleur verte). L’identité visuelle se veut davantage adaptée à l’univers digital (mobile en particulier), l’ensemble conférant, selon le communiqué de presse, confiance, proximité et agilité.

fortuneo_banque

Parallèlement à ces toilettages d’identité, d’autres acteurs du marché changent leur territoire de communication. Le Crédit Agricole développe une nouvelle promesse « Tout une banque pour vous » (en lieu et place de « le bon sens a de l’avenir » lancée en 2010), comme la Caisse d’Epargne « Vous être utile » (qui succède à « la banque nouvelle définition » lancée en 2011).

logos_banque

Comme si une entreprise n’avait d’autre finalité que d’être au service de ses clients… Mais sans doute cela va-t-il mieux en le disant.